blog de yves le mestric
 

Le bon moment pour prendre une décision

"Quel est le meilleur moment pour prendre un ris?
- Quand on se demande quel est le meilleur moment pour prendre un ris."

N'importe quel voileux qui aime le gros temps. N'importe quelle époque.
 

Innover dans tous les domaines (ou au moins dans ceux que l'on maitrise)

"Une société ne peut distancer ses concurrents que si elle peut établir une différence qu'elle peut préserver."
Mikael Porter.
 

Pourquoi il faut ranger sa tête avant de ranger son bureau

"Le style n'est que l'ordre et le mouvement qu'on met dans ses pensées... Le style est l'homme même."
Georges-Louis Leclerc, aristocrate français XVIII.
 

Le principe des clusters et des marchés

"A quelques rares exceptions près, l'innovation est le fruit d'un effort inhabituel"
Mickael Porter économiste à Harvard
 

Un business model hors de tout soupçon

"Trop souvent, nous mesurons tout et ne comprenons rien. Les trois choses les plus importantes que vous devez mesurer dans un business sont la satisfaction du client, la satisfaction des employés et le cash-flow."
John Francis Welch, CEO de General Electric
 

Quand on est bon, c'est qu'on le veut

"La raison d'être d'une organisation est de permettre à des gens ordinaires de faire des choses extraordinaires."
Peter Drucker, consultant (à la retraite) américain.
 

Petite phrase qui pourrait être drôle.

"Pour que les gens travaillent bien ensemble, c'est le projet qui compte, pas la nationalité."
Hervé Gallaire, Centre de recherche Rank xerox
 

La chasse aux papillons est ouverte

"Les hommes ne vivraient pas longtemps en société s'ils n'étaient les dupes les uns des autres."
La Rochefoucault, aristocrate franàâais, XVII s
 

Le moteur de l'humanité

"L'espérance est un risque à courir"
Georges Bernanos (1888 - 1948) écrivain français
 

Donner un conseil ou proposer une affaire ?

"Tirer bénéfice d'un bon conseil demande plus de sagesse que de le donner."
John Collins, mathématicien Anglais, XVII s - (ami de Newton)
 

De la poule et de l'oeuf

"Agissez comme s'il était impossible d'échouer".
Winston Churchill
 

Les lois se suivent et se ressemblent souvent

"Les lois sont des toiles d'araignées à travers lesquelles passent les grosses mouches et où restent les petites."
Balzac
 

Ou est le maitre nageur ?

"La meilleure chose qui puisse arriver à neuf jeunes sur dix est d'être poussé dans l'eau et obligé d'apprendre à nager, même si l'eau est parfois glacée."
James Garfield, 20ème président des USA.
 

Pentecôte : une taxe sur les morts ?

"La manière dont le gouvernement voit l'économie peut être résumée en quelques courtes phrases: si ça bouge, taxez-le; si ça continue à bouger, imposez-lui une réglementation; si ça s'arrête de bouger, donnez-lui des subventions." Ronald Reagan, 40ème président des USA.
 

Agir pour avancer

"On considère le chef d'entreprise comme un homme à abattre, ou une vache à traire. Peu voient en lui le cheval qui tire le char."
Winston Churchill.
J'aime bien Churchill, il a été très prolixe en citations, ne disait-il pas d'ailleurs :"Il est une bonne chose de lire des livres de citations, car les citations lorsqu'elles sont gravées dans la mémoire vous donnent de bonnes pensées."
Sa vision du monde et des Hommes qui le composent est très lucide. Après l'overdose d'extraits de pensées rabougries qui fusaient à tous vat pendant le mouvement anti-CPE; avec la volonté de quelques-uns de continuer le combat syndical pour supprimer le CNE, une simple phrase d'un homme illustre explique beaucoup de chose.
Cependant, j'imagine bien que les leaders syndicaux ou futurs-candidats à l'élection présidentielle doivent connaàtre Churchill; mais j'ai bien peur qu'aucun d'entre eux n'aient la sagesse de réfléchir à ses pensées.
Je suis en train de fignoler mon projet ecommerce (avec Shopfactory), et sans doute que pour assurer mon petit investissement, une embauche en CNE m'aiderait...
Mais bon, puisque certains acteurs du monde du travail ont décidé qu'il était du devoir des entrepreneurs de lutter contre la précarité, peut-être que je ne pourrai pas le faire.

 

De la méthode et du résultat

"Plus votre publicité sera informative, plus elle sera persuasive."
David MacKensie Ogilvy, publicitaire Anglais.
Je suis dans le cadre du référencement internet et dans le positionnement dynamique. L'équilibre à trouver entre information, création de la curiosité, anticipation de la réponse que l'internaute se pose; caser tout ça dans 2 phrases de 35 caractères pour les annonces et une version en 150 caractères pour le positionnement est subtil à trouver. Le plus pratique est de donner une priorité aux critères et d'y répondre progressivement.
Ca ressemble à la Méthode Descartes ?
Ben oui!

-1 - Regle d'evidence : il faut avoir une idee claire du probleme; il faut poser le probleme en termes aisement comprehensibles et sans confusions aucunes. Mot clé: poser.

-2 - Regle de l'analyse : il faut decomposer le probleme , le diviser en entites plus facilement resolvables. Mot clé: diviser.

-3 - Regle de deduction : il faut aller du plus simple au plus complique. Mot clé: recomposer.

-4 - Regle du denombrement : on va verifier tous les chemins afin d'eviter d'en oublier. Un exemple ne suffit pas pour prouver une theorie . Mot clé: verifier.

Source de la méthode Descartes.

 

Moins de tchatche et plus d'action

"La philosophie enseigne à agir, non à parler." Sénèque (mon préféré), homme politique Romain, 1er siècle. Si je ne blogue plus beaucoup en ce moment, c'est que je suis sur plusieurs projets internet et faut que çâa dépote, pas que ça tchatche !

 

Ce qui compte c'est le résultat

"D'un auteur, seules comptent les oeuvres."
Italo Calvino, écrivain Italien, 1923, 1985.
Pour illustrer le but du projet. On peut passer sa vie à travailler sur des projets, si on en termine aucun, ou que ces réalisations n'ont rien de pertinent, on aura vraiment perdu son temps.
C'est un des éléments du risque inhérent à tous projets, toute création nouvelle : sera-ce pertinent, cela marchera-t-il ?
Dans le cadre de la création individuelle - je ne compte pas les grosses machines marketing ou R&D, qui de toute manière, se plantent régulièrement, mais cette part du risque est prévue, et mesurée; le risque peut se gérer de 2 façons : soit on est expert dans le domaine et l'étude (de marché, de faisabilité etc) est prépondérante, mais du coup les domaines explorés sont limités. Soit on est polycatégories (ou polycat ;-) et on compense les échecs par la quantité de domaines explorés et la vitesse de réalisation.